Používáním webů společnosti Look Forward s.r.o. souhlasíte s tím, že k poskytování služeb, analýze návštěvnosti a cílení reklam používají soubory cookie.


Le cancer du poumon n'attend pas : diagnostic et continuité des soins sont prioritaires

Pour les malades, et particulièrement ceux qui souffrent d’un cancer du poumon, les retards de diagnostics réduisent les chances de survie : on estime que 30 000 malades du cancer[1] n’ont pas été diagnostiqués lors du premier confinement, et que...

23.11.2020 00:06
Pour les malades, et particulièrement ceux qui souffrent d'un cancer du poumon, les retards de diagnostics réduisent les chances de survie : on estime que 30 000 malades du cancer[1] n'ont pas été diagnostiqués lors du premier confinement, et que la première vague a eu pour conséquence d'entraîner une surmortalité de 2 à 5 % chez les patients souffrant d'un cancer[2].
>>

Popište důvod
Hodnocení příspěvku
Načítání dat ...
Chcete smazat komentář?
Ano
Ne
Chcete odeslat stížnost na tuto zprávu?
Ano
Ne